RDAQ, Le Réseau de diffusion des archives du Québec.
 

À propos de...

L'été des Indiens ou l'été indien, comme dans le titre de la chanson interprétée par Joe Dassin, correspond à une courte période de réchauffement de la température, après les premiers gels et avant que le temps froid ne s'installe pour de bon. Ce phénomène climatique est reconnu dans tout l'hémisphère nord. La période dure environ 3 à 4 jours selon les régions et peut se produire entre la fin de septembre et la mi-novembre.

Le terme «été des Indiens» serait une traduction de l'expression américaine Indian Summer que les Franco-canadiens ont aussi désigné par le canadianisme «été des sauvages» puisqu'on appelait ainsi les Amérindiens à une certaine époque. L'été des Indiens se produit généralement en octobre dans la vallée du Saint-Laurent. En France, cette période de temps doux à l'automne se nomme l'été de la Saint-Martin en référence à la Saint-Martin du 11 novembre mais peut aussi se produire plus tôt en octobre : on parle alors de «l'été de la Saint-Denis» fêté le 9 octobre et de «l'été de la Saint-Géraud», fêté le 13 octobre. D'autres noms pour désigner ce court été en plein c?ur de l'automne sont connus ailleurs en Europe à diverses dates qui varient d'un pays à l'autre. En Angleterre, c'est «l'été de la Saint-Luc» (St. Luke's summer) dont l'anniversaire est le 18 octobre. En Suède, on mentionne «l'été de la Toussaint», dont la fête est fixée au 1er novembre. En Allemagne, c'est «l'été de l'aïeule» tandis qu'en Europe centrale, «l'été des bonnes femmes» (old wives' summer) se produit vers la fin du mois de septembre.

© Le Réseau de diffusion des archives du Québec